Actualités

Publications > Actualités

29 janvier 2021

Rapport sur l’impact de la première vague de la pandémie de la COVID-19 sur l’emploi des jeunes

Afin de mieux comprendre comment le confinement et les mesures sanitaires ont eu des impacts sur la situation d’emploi des jeunes du Québec, le CCJ et la Chaire réseau de recherche sur la jeunesse du Québec ont collaboré à la production d’un rapport à ce sujet. Cette publication s’intègre à la mise à jour du portrait statistique de la clientèle du CCJ, commandé à la CRJ et qui sera disponible prochainement.

Ce cahier de la Chaire-réseau de recherche sur la jeunesse du Québec (CRJ) a été réalisé en dialogue avec le Comité consultatif Jeunes (CCJ) de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) du Québec. Il vise à dresser un portrait des conséquences de la pandémie de la COVID-19 sur l’emploi des jeunes de 15 à 34 ans au Québec. Le contexte particulier lié à la pandémie de la COVID-19 – du premier confinement au rebond économique de l’été 2020 – a motivé la mise en place d’analyses caractérisant de près cette situation d’exception, afin de mesurer son impact sur l’emploi des jeunes. Plus précisément, ce cahier vise à comparer la situation des jeunes à celles d’autres groupes d’âge, tout en portant une attention particulière aux inégalités sociales au sein de la jeunesse. À cet effet, les analyses comparent la situation d’emploi qui prévalait de février à août 2020, avec celle de 2019, à la même période. Les analyses reposent sur les données de deux séries annuelles, soit celles de 2019 et de 2020, de l’Enquête sur la population active (EPA) de Statistique Canada.

Le rapport en bref:

  1. Un impact brutal de la pandémie de la COVID-19 sur l’emploi des jeunes. Les conséquences de la pandémie de la COVID-19 sur les pertes et l’évolution des indicateurs de l’emploi des jeunes ont été majeures, notamment au début de la crise (avril 2020).

  2. Une réémergence et un renforcement des inégalités sociales en temps de crise. Les pertes d’emploi ont été réparties différemment au sein même de la jeunesse; on observe ainsi un impact différencié de la crise selon la catégorie des jeunes.
  3.  Un rebond général et rapide des indicateurs de l’emploi. Le rebond économique de la fin de l’été a mis en évidence la dynamique du marché du travail québécois, tout comme la capacité de la majorité des jeunes à s’adapter, à faire preuve de résilience ou à se montrer flexibles face aux changements.
  4.  Un rebond de l’emploi, mais à des conditions qui restent inférieures à celles d’avant la pandémie. Les perspectives d’emploi engendrées par la reprise économique et le retour en emploi des jeunes n’ont pas forcément débouché sur des emplois intéressants et de qualité.

Extrait

Version PDF

Téléchargez la version PDF

PARTAGEZ DANS VOS RÉSEAUX

MOTS-CLÉS

2020
confinement
covid
crise
emploi
jeunes

Abonnez-vous à notre infolettre

Publications récentes

Actualités 

Fascicule aide-mémoire pour les employeurs

02 novembre 2020
Actualités Recherche 

Lancement de la recherche !

21 mai 2019

consulter toutes NOs PUBLICATIONS